Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 18 février 2009

Les joueurs d'échecs

78.jpg
"Les joueurs d'échecs"

de Louis-Robert Carrier-Belleuse

1848-1913

lundi, 08 décembre 2008

Sorcières (Chabouté)

bdChaboute02.jpg

vendredi, 10 octobre 2008

Europe Echecs Octobre 2008

ee_581FR_1_190_.jpg

A LIRE en écoutant ça...

mardi, 07 octobre 2008

La paix

GELUCK_01_100.jpg
Dessin de Geluck

vendredi, 03 octobre 2008

Tactico stratégique

images.jpg

"Le joueur tactique sait quoi faire quand il y a quelque chose à faire.

Tandis que le joueur stratégique sait quoi faire quand il n’y a rien à faire."

Gerald Abraham

jeudi, 08 mai 2008

Pour les jeunes débutants

3 livres parus chez Olibris
1910978127.jpg
1655827155.jpg
1492698220.jpg

dimanche, 09 mars 2008

Répertoire d'ouverture

 

1492698220.jpg

"Un petit opus qui est le compagnon idéal du Maîtriser les ouvertures de Watson ou de la collection Les ouvertures expliquées. Nombre d’amateurs passent trop de temps à étudier les ouvertures, et surtout ne le font pas de manière efficace.

Grâce à une mine de conseils pratiques, le lecteur découvrira comment construire un répertoire cohérent, adapté à ses goûts et à ses objectifs, et comment bien employer son temps d’étude.

Un livre très agréable à lire, et très utile aux joueurs de compétition comme aux entraîneurs." (site Olibris)

En vente chez Olibris 

A compléter avec ces 2 livres pour "sortir" en tenue correcte...

1492698220.jpg

 

1704521180.jpg

 

samedi, 12 janvier 2008

Sa vie

 

ab97ff404c963a93f995de75c07bfd10.jpg

"A l’heure où Garry Kasparov est au cœur des mouvements anti-Poutine en Russie, il nous offre une réflexion profonde et riche en exemples sur les liens qui unissent le jeu d’échecs et les règles de la vie. De l’importance de la stratégie et du travail, des dangers de se sentir trop sûr de soi ou de l’improvisation…

Le livre de Kasparov se lit comme un traité à la manière de Sun Tzu ou de Machiavel avec des expériences, des conseils qui sont tirés principalement de l’histoire des échecs, de ses grands champions, de leurs plus fameuses parties mais aussi de l’histoire militaire ou économique.

Des actions psychologiques d’Emmanuel Lasker à la méthodologie de Capablanca, de la truculence tactique d’Alekhine à l’universalité de Spassky, du redoutable style défensif de Petrossian à la volonté de gagner de Fischer…des coups de génie de Napoléon à l’obstination de Churchill, de l’intuition formidable du fondateur de Boeing au travail méticuleux du créateur de Xerox...

Où comment les qualités de stratèges sur les 64 cases de l’échiquier sont semblables à celles des grands stratèges militaires ou des chevaliers d’industrie. Le livre s’achève par une analyse de la situation politique en Russie et sur l’action personnelle de Kasparov."

(note de l'éditeur)

mercredi, 17 octobre 2007

1/ e4

Une nouvelle livraison de chez Olibris...

cb02d77b01b2faa6aa0eab139d6c5b98.jpg

 

vendredi, 31 août 2007

Créature frivole

73178bc96c683740eeb033e0253cf915.jpg

 (photo de T.C.)

DOSTOÏEVSKY

"L'homme est une créature frivole, spécieuse, qui, à l'instar du joueur d'Echecs,

s'intéresse plus à la réalisation d'un but qu'au but lui-même."

mardi, 28 août 2007

Attaquez

dd50c962a01ee183b072b57bc02f8673.jpg
 
"Attaquez ! Attaquez tout le temps !"
 
K.E.A. Anderssen 
 
(en photo : Arianne Caoili Maître International féminin)

mercredi, 22 août 2007

Les 1000 et Une Nuits

"C'est la 49ème nuit. Histoire du roi Omar al-Némân" (extrait des Mille et Une Nuits)

"Alors la jeune femme se leva et vint prendre Scharkân par la main et le fit s’asseoir à ses côtés et lui dit :

"Prince Scharkân, sans doute joues-tu aux échecs."

Il dit : "Certes, ô ma maîtresse, mais, de grâce ! ne sois point comme celle dont se plaint le poète :

Je parle en vain ! Broyé par l’amour, que ne puis-je à sa bouche heureuse me désaltérer et, d’une gorgée à ses lèvres bue, respirer la vie ! Ce n’est point qu’elle me néglige ou ne soit point pour moi pleine d’attentions ; ce n’est point qu’elle diffère de faire porter le jeu d’échecs pour me distraire. Mais est-ce là la distraction ou le jeu dont a soif mon âme ?

Et d’ailleurs, pourrais-je lui tenir tête, moi qui suis fasciné par le jeu en coulisse de ses yeux, les regards de ses yeux qui pénètrent mon foie !"

 La jeune femme, souriante, approcha les échecs et commença le jeu.

d708d9e15f46aaa266b31c4e679d4ba6.jpg

 Alexandra Kosteniuk

Et Scharkân, chaque fois que c’était son tour, au lieu de faire attention à son jeu, la regardait au visage, et il jouait tout de travers, mettant le cheval à la place de l’éléphant et l’éléphant à la place du cheval.

Alors elle se mit à rire et lui dit : "Par le Messie ! que ton jeu est savant !"

Il répondit : "Oh ! mais c’est la première partie. D’ordinaire ça ne compte pas !"

Et l’on rangea le jeu de nouveau.

Mais elle le vainquit une seconde fois, et une troisième, quatrième, et cinquième fois.

Puis elle lui dit : "Voici qu’en toutes choses tu es vaincu ! "

Il répondit : "Ô ma souveraine, il sied d’être le vaincu d’une partenaire telle que toi !"

 

mardi, 21 août 2007

Le travail de la nuit

 

e66a44d8287b85be63110fa27b7b1b41.jpg

C'est le nouveau roman de cet ancien champion d'échecs autrichien

à paraître le 24 août.

(voir ici...une note sur "Partie remise".)

Le résumé de l 'éditeur Flammarion nous impressionne déjà...

"Ce 4 juillet commence comme n'importe quel jour. Jonas se lève et envoie un SMS à sa petite amie. Seulement celle-ci ne répond pas, et quand Jonas sort de chez lui, il n'y a dans la rue ni bus, ni voitures, ni piétons. Personne non plus au bureau. Ni chez ses parents. L'étonnement cède peu à peu la place à l'inquiétude. Jonas traverse sa ville, Vienne, et sa crainte se confirme : plus la moindre trace de vie à part lui. En fait, il semble même être seul sur Terre. Que s'est-il passé ? De quoi est-il le survivant ? Thomas Glavinic tient le lecteur en haleine avec ce cauchemar terrible, où la peur de ne trouver personne finit par se muer en peur de trouver quelqu'un. Une angoissante réflexion sur la solitude et la condition humaine.

Traduit de l'allemand (Autriche) par Bernard Lortholary"

OULALA ! Ca fait bien peur !!!!! 

dimanche, 15 juillet 2007

Pensée

 

9269e8a187b83325a1d92841a3a02042.jpg

"Je n'ai jamais fait d'erreur lors de mon premier coup !"

Ernst Franz Grünfeld 

mercredi, 11 juillet 2007

Temps

medium_medium_img_5500kosteniuk.jpg

 

Le jeu d'échecs est comme rejeté hors du temps. 

Antoine de Saint-Exupéry.

dimanche, 08 juillet 2007

Noir

medium_Leite.jpg

"Il n'y a pas de sport plus violent que les échecs."

Gary Kasparov.

 

lundi, 02 juillet 2007

Chess Nuts

8b26fb96f704e5cb5df9b2bfa3d054cc.jpgFilm d'animation de 1932.

 

Betty Boop Chess Nuts 

samedi, 30 juin 2007

Perception

 

40bfde9f501cc729e0eb811826613da1.jpg

 Photo de Brandy Baker

"Percevoir quand une partie atteint un état de crise

est l'une des capacités les plus importantes aux échecs."

Ludek Pachman 

mardi, 26 juin 2007

Mat en 123 coups

a63e984d0e8d9afdd9bdc08f0c99891c.gif

dimanche, 10 juin 2007

Dimanche matin

 Supergrass
podcast

098f96dd8b944c0ef6aada292e42d52c.jpg

"Tout le matériel nécessaire à l'entraînement est dans vos propres parties."

Jesper Hall